08/09/15

Gène et correction des erreurs

Règles du tennis

Les règles de base du tennis sont relativement connues par tous les compétiteurs, mais que se passe-t-il quand un événement inhabituel se produit en match ? Voici quelques éléments de réponse…

* Le cas particulier de la "gêne" (statuts et règlements FFT 2014)
Si un joueur est gêné dans l’exécution de son coup par un acte intentionnel de son/ses adversaire(s), le joueur gagne le point.

Le point est rejoué néanmoins si un acte involontaire de/des adversaire(s) ou un élément qui échappe au contrôle du joueur (à l’exception d’une dépendance permanente) l’empêche de jouer le point (ex: une balle qui tombe d'une poche pendant l'échange).

Cas 1 – Est-ce qu’une double frappe involontaire est considérée comme un acte qui gêne l’adversaire ?

Décision : Non.

Cas 2 – Un joueur déclare avoir interrompu le jeu parce qu’il pensait que son/ses adversaire(s) avai(en)t été gêné(s). Y a-t-il gêne ?

Décision : Non. Le joueur perd le point.

Cas 3 Une balle heurte un oiseau qui passe au-dessus du court. Y a-t-il gêne ?

Décision : Oui. Le point est rejoué.

Cas 4 – Au cours d’un échange, une balle ou un objet qui se trouvait en début d’échange du côté du court du joueur vient gêner le joueur. Y a-t-il gêne ?

Décision : Non.

Cas 5 – En double, où doivent se tenir le partenaire du serveur et le partenaire du relanceur ?

Décision : Le partenaire du serveur et le partenaire du relanceur peuvent se tenir n’importe où de leur côté du filet, à l’intérieur ou à l’extérieur du court. Cependant, si un joueur gêne le/les adversaire(s), la règle de la gêne sera appliquée.

* Comment corriger les erreurs ? (statuts et règlements FFT 2014)
En principe, lorsqu’une erreur relative aux Règles du Tennis est constatée, tous les points joués précédemment restent acquis. Les erreurs ainsi constatées seront rectifiées comme suit :

a. Au cours d’un jeu standard ou d’un jeu décisif, si un joueur sert de la mauvaise moitié du court, l’erreur doit être rectifiée dès qu’elle est constatée et le serveur servira du bon côté du court selon le score. Une faute de service antérieure à la constatation de l’erreur reste acquise.

b. Au cours d’un jeu standard ou d’un jeu décisif, si les joueurs ne se trouvent pas du bon côté du court, il faudra corriger l’erreur dès qu’elle est constatée et le serveur servira du bon côté du court selon le score. Une faute de service antérieure à la constatation de l’erreur reste acquise.

c. Si un joueur n’a pas servi à son tour au cours d’un jeu standard, le joueur qui aurait dû servir doit servir dès que l’erreur est constatée. Toutefois, si le jeu est terminé avant la constatation de l’erreur, l’ordre des services est maintenu tel que modifié. Une faute de service de/des adversaire(s) antérieure à une telle constatation n’est pas comptée.

En double, en cas d’erreur de service entre les partenaires, toute faute de service antérieure à la constatation de l’erreur sera acquise.

d. Si un joueur a servi alors que ce n’était pas son tour durant un tie-break et que l’erreur est constatée après qu’un nombre de point pair ait été joué, l’erreur doit être corrigée immédiatement.

Si l’erreur est constatée après qu’un nombre de point impair ait été joué, l’ordre des services demeurera interverti.

Une faute servie par le/les adversaire(s) avant la constatation de l’erreur ne sera pas acquise.

En double, en cas d’erreur de service entre les partenaires, toute faute servie avant la constatation de l’erreur restera acquise.

e. Au cours d’un jeu standard ou d’un jeu décisif en double, s’il y a une erreur dans l’ordre de relance, on maintiendra cet ordre jusqu’à la fin du jeu au cours duquel l’erreur a été constatée.

Lorsque leur tour de relancer revient dans cette manche, les partenaires reprendront l’ordre initial de relance.

f. Si un jeu décisif est joué à six jeux partout, alors qu’il avait été décidé avant la partie que le système de l’avantage serait appliqué, l’erreur doit être immédiatement corrigée si un seul point a été joué. Si l’erreur est constatée après le début du deuxième point, la manche se poursuivra avec jeu décisif.

g. Si un jeu standard (à l’avantage) est joué à six jeux partout, alors qu’il avait été décidé avant la partie qu’un jeu décisif serait joué, l’erreur doit être immédiatement corrigée si un seul point a été joué. Si l’erreur est constatée après que la balle a été mise en jeu pour le deuxième point, la manche se poursuit à l’avantage jusqu’à ce que le score atteigne 8 jeux partout (ou un nombre pair plus élevé), auquel cas on jouera un jeu décisif.

h. Si les balles ne sont pas changées après le nombre convenu de jeux, l’erreur doit être corrigée lorsque le joueur/l’équipe qui aurait dû servir avec les balles neuves sera appelé à servir à nouveau. Ensuite, les balles devront être changées de façon à respecter le nombre de jeux initialement prévu entre les changements. On ne changera pas de balles en cours de jeu.